La police locale

La police locale en Belgique et en province de Namur

En Province de Namur, la police locale, née de la fusion des anciennes polices communales et des brigades de gendarmerie, compte 13 zones de police. Chaque zone est desservie par un corps de police locale dirigé par un commissaire chef de corps.

La police locale en Belgique

La police locale est répartie en Belgique en 195 zones de police. Une zone de police est composée d’une ou de plusieurs communes. On parle alors de zones de police monocommunales ou pluricommunales. L'importance et le caractère des zones de police peuvent fortement varier, en fonction de la superficie, du taux d'urbanisation, etc.

Chaque corps de police locale est placé sous la direction d’un chef de corps. Il est responsable de l’exécution de la politique policière locale, et plus particulièrement de l’exécution du plan zonal de sécurité, arrêté par le conseil zonal de sécurité. Le chef de corps exerce ses fonctions sous l'autorité du Bourgmestre dans les zones monocommunale et du Collège de police, constitué des différents Bourgmestres concernés, dans les zones pluricommunales.

La police locale assure la fonction de police de base, laquelle comprend toutes les missions de police administrative et de police judiciaire nécessaires à la gestion des événements et des phénomènes locaux sur le territoire de la zone de police, de même que l’accomplissement de certaines missions de police à caractère fédéral. Le service de police intégré garantit aux autorités et aux citoyens un service minimal équivalent sur l’ensemble du territoire du Royaume. La police locale joue ici un rôle très important, les fonctionnalités suivantes devant être rencontrées sur le territoire de chaque zone de police :

• le travail de quartier (police de proximité)

• l’accueil (point d’accueil des citoyens, enregistrement des plaintes…)

• l’intervention (équipes de permanence 24/24h, réponse aux appels urgents…)

• l’assistance policière aux victimes (prise en charge, aide, accompagnement des victimes)

• le maintien de l’ordre public (gestion des événements, manifestations diverses)

• la recherche locale (enquêtes judiciaires locales)

• la circulation (mobilité, sécurité routière, constats d’accidents…)

Au niveau fédéral, les services de police sont représentés par La Commission Permanente de la Police locale (CPPL). Elle fournit des avis d’appui aux autorités politiques ou judiciaires et est garante de la concertation étroite avec la police fédérale. Elle compte, à côté d’un certain nombre d’observateurs, 16 chefs de corps de la police locale, équitablement répartis selon le régime linguistique, les régions, les provinces et la catégorie des zones de Police. N'hésitez pas à aller visiter le site de la police locale pour de plus amples informations.

La police locale en province de Namur

La province de Namur compte 13 zones de police, dont 2 zones monocommunales (Namur et Jemeppe-sur-Sambre) et 11 zones pluricommunales.

L'effectif de chaque corps de police est doté d'un cadre opérationnel de fonctionnaires de police, et d’agents ainsi que d'un cadre civil administratif et logistique. Les treize zones représentent un effectif total de 1190 policiers locaux et 162 membres du cadre administratif et logistique.

Outre les missions générales dévolues à la police locale, les zones de police frontalières au sud de la province, entretiennent plus particulièrement des relations policière étroites avec leurs collègues français, qui se traduisent par des opérations de police communes, coordonnées avec l’échelon d’arrondissement, des patrouilles mixtes, des échanges d’informations et réunions de coopération, des analyses de criminalité de part et d’autre de la frontière…