Risques et situations d'urgence

La gestion des situations d’urgence a beaucoup évolué au cours des 20 dernières années. Suivant le mot d’ordre «  anticiper pour mieux gérer »,  les autorités et les services de secours se préparent jour après jour à la gestion de telles situations afin d’en  limiter les conséquences néfastes et de favoriser le retour à la normale.  Si le rôle des professionnels est évident, il est tout aussi indéniable que les citoyens eux-mêmes ont un rôle important à jouer dans de telles situations. Personne n’aime imaginer qu’il risque d’être un jour confronter à un sinistre ou à une catastrophe… et pourtant, comme le dit justement l’adage, « ça n’arrive pas qu’aux autres » . Tout comme les autorités, tout  citoyen devrait donc se préparer  à de telles situations afin d’adopter les bons réflexes non seulement pour garantir sa propre sécurité et celle de ses proches, mais aussi afin de faciliter le travail des services de secours.  Les autorités doivent donc associer les citoyens à leur préparation de la gestion de crise et les aider à se préparer. « Préparez-vous à être prêt », comme le dit la Croix-Rouge française.

Ce qu’on appelle « l’autoprotection des citoyens » est ainsi devenu un pan important de la politique de gestion des crises, dans de nombreux pays.  Développée particulièrement au Canada et aux Etats-Unis, cette notion prend de l’ampleur aujourd’hui chez tous les acteurs de la gestion de crise.

De nombreux sites internet informent les citoyens sur les risques, la manière de les prévenir et les réflexes à adopter en cas de survenance d’un incident.

En Belgique :

Be-alert
 

 ... et à l'étranger :

www.risques.gouv.fr

www.autoprotectionducitoyen.eu

 

Le risque nucléaire

Que faire en cas d'accident  nucléaire ?

Le risque nucléaire et le secteur agricole

Le risque Seveso

Que faire en cas d'accident industriel ?

Le risque de délestage électrique

OFF/ON : Restez informés !