Services d'incendie

Les services d’incendie, désormais appelés "postes de secours " ont connu une profonde réforme instaurée par la loi du 15 mai 2007 qui visait principalement à augmenter la sécurité de tous (citoyens et intervenants), à uniformiser les pratiques et à réaliser des économies d’échelle. 

Les zones de secours de la Province de Namur

Depuis le 1er janvier 2015, les 16 postes de secours de la province de Namur sont désormais organisés en trois zones de secours dénommées et composées de la manière suivante :

  • NAGE : communes de Namur, Andenne, Gembloux, Eghezée, Assesse, La Bruyère, Profondeville, Gesves, Ohey et Fernelmont .
  • DINAPHI : les communes qui constituent les arrondissements administratifs de Dinant et de Philippeville.
  • VAL de SAMBRE : Sambreville, Fosses-La-Ville, Sombreffe, Jemeppe-sur-Sambre, Mettet et Floreffe.

 

Rôles du Gouverneur

Le pouvoir décisionnel à l’égard des zones de secours est concentré au niveau des Conseils et des Collèges des zones où siègent les bourgmestres des communes qui les composent. La loi du 15 mai 2007 sur la sécurité civile confie diverses missions aux gouverneurs de province :

  • Une mission de tutelle spéciale d'approbation à l’égard des décisions des autorités zonales concernant les plans de personnel, les budgets, les comptes et les modifications budgétaires, ainsi qu'à l'égard des délibérations des conseils communaux relatives à leurs dotations.
  • Une mission de tutelle générale qui porte sur le respect des obligations qui découlent de la loi précitée.
  • En cas d'absence d'accord entre les communes qui composent une zone, la fixation des dotations de chacune d'entre elles pour le financement de la zone.

En cette matière, comme dans beaucoup d’autres, les Gouverneurs se sont vus confier la mission de promouvoir et de veiller à la bonne coordination entre les zones de secours.

Pour de plus amples informations concernant les services d’incendie et la réforme de la sécurité civile, consultez le site de la Sécurité Civile.